LOGO-EV-WIX 5.gif

COMMENT RÉDUIRE SA CONSOMMATION DE PLASTIQUE EN VOYAGE ?



Nous ne cessons de découvrir des paysages extraordinaires au travers de nos voyages mais nous observons bien trop souvent des déchets plastiques qui les détruisent. Vous souhaitez contribuer à votre échelle à la réduction de cet impact mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici les 8 astuces que j'applique lors de mes road trips :



1. J'adopte la gourde !


J'emporte toujours une gourde ou une bouteille réutilisable lors de mes voyages. Cela me permet de ne plus jeter des bouteilles en plastiques plusieurs fois par jour et d'économiser aussi leur prix.


Ce premier acte aura déjà un énorme impact sur l'environnement à votre échelle puisqu'une personne qui voyage consommerait au minimum 350 bouteilles en plastique pour boire en une année !


J'attire en revanche votre attention sur les pays où l'eau qui coule du robinet n'est pas toujours potable, renseignez-vous bien avant votre départ pour éviter de choper une mauvaise maladie ! En Thaïlande par exemple, vous trouverez des distributeurs d'eau dans chaque ville où vous pourrez remplir votre gourde pour le prix de 1 THB (= 2 centimes d’euros !)



2. Je dis NON aux pailles et couverts en plastiques !


Il faut à tout prix boycotter l'usage unique du plastique. J'oublie donc les pailles en plastique pour boire mon soda et les couverts en plastique pour manger mon repas.



3. Je refuse les sachets en plastiques offerts par les commerçants

Lors de mes achats dans certains pays, j'ai remarqué que beaucoup de commerçants fournissent tout naturellement des sachets plastiques, que ce soit pour emballer un petit artisanat souvenir en Asie ou encore pour emballer mes courses dans un grand supermarché au Mexique. Il faut bannir ces sachets plastiques en les refusant gentiment et en tendant votre propre contenant. Je prévois donc toujours un sac réutilisable lorsque je vais faire des courses ou bien je glisse directement mes achats dans mon backpack.



4. Je n'emporte pas les échantillons en plastique qui sont à disposition dans les hôtels.


Dès que je me rends dans un hébergement de type hôtel ou auberge de jeunesse, je refuse les échantillons emballés dans du plastiques qui pourraient être disposés dans la chambre.



5. Je prends mon café au bar du coin


Plutôt que d'acheter mon café à une machine à café qui propose des gobelets en plastique, je vais le prendre dans un bar à proximité.



6. Je prépare un Kit Zéro Déchêt avant mon départ

Avant mon départ, je confectionne mon propre kit Zéro Déchet ! Je réunis donc les essentiels :

- un sac en tissu pour faire mes achats ou transporter mon linge sale,

- un coton-tige réutilisable,

- une brosse à dent en bambou

- un shampooing/savon/dentifrice solide,

- une paille en inox,

- une gourde

- des couverts réutilisables,

- une serviette en tissu,

- des emballages Bee Wrap pour ranger son sandwich

- un filet pour transporter son pique-nique



7. Je privilégie les documents au format digital


Au lieu d'imprimer mes billets d'avion ou encore mes tickets d'entrée au musée, je télécharge toutes mes réservations sur mon smartphone lorsque c'est possible.

Je vous conseille également d'avoir toujours des copies de vos papiers d'identité / permis de conduire / carte vitale, etc lors de vos voyages. Au lieu de tout imprimer, scannez tous ces documents et déchargez-les sur un Google Drive privé. Ainsi, ils seront accessibles depuis n'importe quel appareil, à partir du moment où une connexion internet est disponible, c'est donc beaucoup moins risqué que les papiers qui peuvent facilement s'égarer !



8. Je partage cet article


Afin de diffuser au maximum ces bonnes pratiques et d'atteindre un maximum de personnes concernées, je partage cet article autour de moi et sur mes réseaux !




Pour compléter cette petite liste de bonnes pratiques, vous pouvez également télécharger l’application ou consulter le site ConsoVrac qui vous permettra de localiser des magasins de vrac partout dans le monde si vous souhaitez faire vos courses en mode zéro déchet !



Un dernier point qu'il me semble très important de souligner ; il faut savoir que bien souvent les petites îles paradisiaques représentent des écosystèmes très fragiles que l'on se doit de préserver en tant que voyageur. Effectivement, ces communautés n'ont pas toujours accès à un système de traitement des déchets et ceux-ci sont alors délaissés aux bords des rivières et finissent par être emportés par l'eau lors des saisons pluvieuses pour atterrir sur le 7ème continent. Il faut donc être d'autant plus vigilant à notre consommation de plastique sur ces îles vulnérables !


Voilà tu as maintenant toutes les clés en main pour changer tes habitudes de consommation de plastique pendant tes voyages ! N'hésite pas à me dire en commentaire si tu appliques d'autres bonnes pratiques que je n'aurais pas citées !

Instagram

DERNIER

article

DERNIÈRE

vidéo

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône

Rejoins plus de 900 autres lecteurs et reçois l'accès à toutes mes fiches pratiques !

49206777_373880990058730_188033969296087

Copyright © 2021 - Etudiante Vagabonde. Tous droits réservés.