LOGO-EV-WIX 5.gif

À LA RENCONTRE DE LA TRIBU DES BRIBRIS



Aujourd'hui nous partons à la rencontre d'un des rares peuples amérindiens vivant toujours au Costa Rica. Arrivés dans la petite ville de Bribri, non loin de la frontière entre le Costa Rica et le Panama, nous embarquons à l'arrière d'un pick-up qui nous conduit jusqu'à la réserve Watsi où vit la famille de Catato Lopez, faisant partie de l'ancienne tribu indigène des Bribris. Catato nous accueille dans son jardin avec une énergie très enthousiaste où il organise des tours pour enseigner l'utilisation des plantes médicinales et la production de cacao fait maison.

Qui sont les Bribris ?


Parmi les huit grandes tribus indigènes qui vivent toujours au Costa Rica, on compte environ 10 000 personnes qui font toujours partie de la communauté des Bribris. Localisée principalement dans la région de Talamanca, au Sud Est du pays, cette population s'est préservée grâce à leur agriculture, leurs élevages et la chasse de volatiles. Les Bribris cultivent leur propres aliments et pratiquent le troc de produits. Ils ont également  conservé leur propre langage. 



La rencontre


Avant de commencer la visite, Catato nous enseigne quelques mots de sa langue : le bribri. Ici, merci se dit "Mia mia". Il nous montre ensuite toute une collection d'objets fabiqués à base de plantes de son jardin ; toutes sortes d'armes, des bijoux, des outils... Il nous fait une petite démonstration de fabrication d'un collier à base de plantes et de graines. 


Il nous emmène ensuite à l'arrière de sa maison où se trouve un immense jardin avec des plantes et des arbres par dizaines de toutes sortes de formes et de couleurs.

Nous découvrons plein de différentes plantes que la tribu utilise pour toutes sortes de choses. Notre guide Catato sait leur nom par coeur et nous fait découvrir leurs caractéristiques. Il nous fait goûter du curcuma, du citron, du cacao et d'autres plantes au goût très sucré. Il se sert de certaines plantes colorées pour peindre nos visages, nous vernir les ongles et nous colorer les lèvres.



Après le tour du jardin, Catato nous enseigne le tir à l'arc avec son arc fabriqué uniquement de matériaux naturels. C'est impressionnant de voir comment la tribu des Bribris a gardé cette connexion avec la nature et de quelle manière ils la respectent.


Nous finissons notre tour dans une grande cabane en bois montée sur pilotis, au toit de chaume. Ici la mère de la famille, Vicky, nous montre comment ils fabriquent le cacao. Seules les femmes s'occupent de la production du cacao car les croyances disent que l'arbre du cacao était à l'origine une femme et que le Dieu Sibu l'a transformée en arbre.



Elle commence donc par faire cuire les graines de cacao dans une grande marmite sur un feu de bois tout en nous expliquant les différentes utilisations du cacao.



Après les avoir faites refroidir, il est temps d'écraser les graines pour se débarrasser de leur coquille. Pour finir, nous pressons les graines dans cette machine et du chocolat en ressort sous forme pâteuse.


Après ça, plus qu'à le goûter ! Vicky nous offre donc des petits bols où nous mélangeons du lait avec pour pouvoir le boire.



Comment rencontrer la tribu ?


Une communauté de la population Bribri se trouve à environ 25 minutes de Puerto Viejo, au Sud Est du Costa Rica. En suivant le fleuve Yorkin qui délimite la frontière avec le Panama, vous tomberez sur un petit village nommé Bribri. Là-bas plusieurs tours sont proposés par des guides certifiés Bribris. ​Des tours organisés en partance de Puerto Viejo vous permettront d'y accéder plus facilement, en incluant le transport et parfois la visite d'une cascade à proximité. Se renseigner auprès des agences touristiques dans la ville où vous vous trouvez.



Rafraîchissement dans une cascade naturelle


Depuis le village de Bribri deux cascades et des sources thermales naturelles sont facilement accessibles. Nous montons dans un 4x4 et nous nous dirigeons vers la cascade Voilo. Il nous dépose à l'entrée d'un sentier que nous aurions certainement manqué si le chauffeur ne connaissait pas. Nous suivons la rivière, les pieds dans l'eau, en essayant de garder nos sacs hors de l'eau tant bien que mal pour remonter jusqu'à la cascade.



Il est possible d'y accéder à pieds depuis la ville qui est à quelques kilomètres. En voiture il vaut mieux être équipé d'un 4x4 car il faut traverser quelques ruisseaux qui peuvent être plus ou moins hauts selon la saison.



Au pied de la cascade se trouve un petit bassin dans lequel nous pouvons nous rafraîchir. Après la baignade nous grimpons par le sentier sur la gauche de la cascade qui nous emmène au dessus de la chute d'eau et la vue y est plutôt pas mal.


#bribri #tribu #tribubribri #costarica #rencontrelocaux

Instagram

DERNIER

article

DERNIÈRE

vidéo

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône

Rejoins plus de 900 autres lecteurs et reçois l'accès à toutes mes fiches pratiques !

49206777_373880990058730_188033969296087

Copyright © 2021 - Etudiante Vagabonde. Tous droits réservés.