LOGO-EV-WIX 5.gif

VIVRE À MONTERREY, CETTE GÉANTE VILLE MONTAGNEUSE



SOMMAIRE


DÉCOUVRIR LA VILLE DE MONTERREY

RANDONNER DANS LES PARCS NATURELS AUTOUR DE LA VILLE

Me voilà au pays des tacos et de tequila, pour une année entière.



Commençons par quelques basiques pour comprendre le style de vie des vrais Mexicains ! Ici rien, je répète, rien ne peut être mangé sans sauce piquante. Le piment est l'ingrédient basique de n'importe quel plat d'ici. Même lorsque les locaux te diront que “la salsa no pica”, il y a de fortes chances de terminer avec la bouche en feu. C'est comme ça qu'à la fin du semestre tout le monde succombe à cet amour pour les épices et finit par ajouter des sauces piquantes sur les pizzas, les oeufs, les frites et tout le reste...


DÉCOUVRIR LA VILLE DE MONTERREY



Pour quelqu'un venu de la campagne comme moi, j'aurais tendance à dire que Monterrey est une énorme ville. Je vis dans cette agglomération avec trois colocataires européens, tous arrivés au début de l'été 2018 dans le but d'étudier deux semestres à l'Université de Monterrey. Après quelques mois de cours en anglais et espagnol, on parle entre nous un curieux mélange de "Span-glish" à la maison. 

LA MACROPLAZA


Cette longue place rectangulaire marque le coeur de la ville de Monterrey. C'est ici qu'on y trouve des danses et des concerts certains soirs. En s'aventurant jusqu'au nord de la place, on tombe sur le Palace du Gouvernement de l'État du Nuevo León.

PASEO SANTA LUCIA



Non loin de la Macroplaza on peut longer le canal de Santa Lucia, une promenade au bord de l'eau qui démarre au Musée de l'Histoire Mexicaine et qui nous emmène jusqu'au parc Fundidora. Le canal est bordé par de petits restaurants qui ouvrent en soirée et de jolies fontaines. Il est possible de faire un tour en bateau du parc jusqu'au musée.

BARRIO ANTIGUO


À l'est de la Macroplaza, avec ses rues pavées et son architecture coloniale, le Barrio Antiguo est le plus vieux quartier de Monterrey. C'est aussi un des quartiers de la ville où la vie nocturne est la plus dynamique avec ses bars et boîtes de nuits en tout genre.


CASAS DE COLORES 


Un peu à l'écart de la ville, ces petites maisons colorées recouvrent les collines qui bordent le centre. Il est plutôt déconseillé de s'y aventurer d'après les locaux, en effet les conditions de vie ne sont pas tout à fait les mêmes que dans le centre.



Je me suis toujours demandée pourquoi ces colonies de maisons étaient dotées de ces couleurs vives. L'explication est simple, la municipalité de Monterrey leur a offert ces coloris de peinture afin d'embellir la vue sur les collines.

LE PARC FUNDIDORA 



Ce parc publique situé à l'est de la ville est ouvert tous les jours, de 6h du matin jusqu'à 22h le soir. C'est le parfait endroit pour s'éclipser un moment de cette immense agglomération. À l'intérieur, on peut y louer un vélo pour 35 pesos de l'heure.



De nombreux événements ont lieu dans le parc Fundidora, spécialement en été. Festivals, concerts, foire, il y en a pour tous les goûts. L'un deux est le Food truck Festival, qui a lieu durant le mois d'août. Ce festival gourmand est quelque chose de très commun au Mexique. Du début à la fin de l'après-midi nous avons passé notre temps à goûter à une large variété de petits plats issus de ces restaurants mobiles qu'on appelle Food Truck, en passant de la cuisine mexicaine à la cuisine italienne puis japonaise. Nous avons aussi pu assister à un de ces concours que l'on voit dans les films américains, où les candidats doivent ingurgiter un énorme burger accompagné de frites le plus rapidement possible. 




RANDONNER DANS LES PARCS NATURELS AUTOUR DE LA VILLE


LE PARC CHIPINQUE


Nous entamons cette marche ascendante en partant de l'entrée du parc Chipinque en fin d'après-midi. Nous prenons une heure et demie pour atteindre le restaurant qui se trouve dans les hauteurs. La montée n'est pas très difficile; les nombreuses marches en bois construites sur le chemin facilitent la marche et la rendent accessible même en cas de pluie. C'était un jour très chaud aujourd'hui mais la randonnée s'est majoritairement faite sous les arbres. Nous avons pu admirer quelques daims dans la forêt à une certaine hauteur. Les sportifs du dimanche trouveront leur bonheur grâce à plusieurs équipement de sport qui se trouvent sur le chemin.


En début de soirée, nous atteignons le restaurant Chipinque et sa splendide vue panoramique sur une majeure partie de la ville. Le soleil commençait à descendre une petite heure après notre arrivée et nous pouvions assister à cette scène romantique avec des couleurs pastelles dans le ciel et une lumière unique sur les montagnes et les plus hauts immeubles.


Pour les plus romantiques, ce restaurant est l'endroit parfait pour admirer la vue sur Monterrey de jour comme de nuit. Lorsque le soleil se couche, la scène est encore plus merveilleuse. Si vous êtes chanceux vous aurez droit à des nuages roses flottants au-dessus de vos têtes pendant que vous dégustez votre dîner.


LE CERRO DE LA SILLA 


Avez-vous déjà fait l'expérience de grimper 1200 mètres de dénivelé positif sous un soleil de 40°C ?​ Je ne sais toujours pas comment, mais c'est ce que nous avons fait aujourd'hui.

Nous commençons cette marche de 5,3 kilomètres au pied du Cerro de la Silla, la montagne emblématique de Monterrey, à environ 11h ce matin (ce qui n'est pas la meilleure idée avec les températures en plein mois d'août). À cette heure-ci, tout le monde était déjà en train de redescendre de la montagne alors que nous commencions à peine à monter.  Après une heure et demie d'ascension, nous atteignons la moitié de la montagne, d'où l'on pouvait déjà apprécier une vue satisfaisante depuis la plateforme de l'ancien téléférique de Monterrey. C'est là que nous prenons notre déjeuner et que nous nous reposons un moment. 


À propos du Cerro de la Silla Cette montagne est un symbole de la ville de Monterrey. Elle fût nommée ainsi en référence à sa forme de selle. Ses quatre sommets sont: Pico Antena (celui que nous avons grimpé), Pico Norte, Pico Sur et Pico la Virgen. Le plus haut point est le Pico Norte avec une hauteur de 1820 m.

Qu'est-il arrivé à l'ancien téléférique de Monterrey ? Durant les années 1960, ce "Teleférico del Cerro de la Silla" reliait le pied de la montagne jusqu'à cette plateforme située à la moitié de la montagne. Cependant, une tragédie s'est produite en juin 1961 ; une des cabines explosa en s'écrasant au sol et causa la mort de quatre personnes. C'est pourquoi le téléférique n'a jamais été ouvert au public. Aujourd'hui, les gens peuvent monter jusqu'à cette plateforme en ruine et admirer la vue qu'elle offre sur la ville.

Après avoir atteint le sommet de la montagne, nous nous tenons au pied de cette fameuse antenne que nous apercevons depuis la ville de Monterrey.

Nous devions tourner autour des grillages qui l'entouraient pour arriver à ce point de vue extraordinaire. Dû à l'absence de chemin, il était un peu compliqué de l'atteindre,  nous devions sauter d'un rocher à l'autre. Mais finalement ça valait le coup après cette longue ascension ! C'est ici que nous découvrons cette petite créature qui envahit les montagnes du coin. Inquiets de son état par cette forte chaleur, nous lui donnons un peu de notre eau. On l'appellera désormais Tinky Winky pour le reste de la journée !


Qu'est-ce qu'un coati ? Ce curieux petit animal en photo est un membre de la famille des raton-laveurs. Il vient d'Amérique Centrale et du Sud. En effet, vous le croiserez sur chaque montagnes autour de Monterrey. Il n'est pas recommandé de les approcher ou de les nourrir car il peuvent se montrer agressifs.


Il est facile de l'admirer d'en-bas depuis la fenêtre de la voiture, mais ce qui est vraiment intéressant c'est d'y monter et d'ensuite admirer la ville à tes pieds.



LA HUASTECA 

Ascension jusqu'à cette mystérieuse caverne située dans les montagnes de Monterrey, dans l'État du Nuevo Leon.


Le vélo se fait plutôt rare ici au Mexique, en effet la chaleur et les pentes dans les villes n'aident pas à convertir les locaux. Le seul endroit où je vois des groupes de cyclistes par dizaines c'est ici à la Huasteca. Il est possible d'y louer un vélo à l'heure et de se promener le long de la route qui se faufile entre les falaises.




LA ESTANZUELA 



Randonnée sympathique pour se rafraîchir les jours d'été : La Estanzuela. Le parc est ouvert de 7h du matin jusqu'à 17h30 chaque jour, mais attention à arriver avant 14h sinon l'accès aux cascades qui sont en hauteur vous sera refusé.



L'eau est plutôt fraîche pour se baigner entièrement mais elle très claire. Veillez à prendre de l'anti-moustique avec vous car ils sont plutôt nombreux à tourner autour des bassins.




EL CHUPON 



Dernière randonnée que nous avons faits à Monterrey : l'ascencion du Cerro El Chupon. Le départ du sentier se fait dans le campus de l'Université autonome de Nuevo León (UANL), qui se trouve tout juste au pied de la montagne.


La randonnée est très accessible puisqu'en une 1h-1h30 nous avons atteint le sommet. Pour autant, la vue y est superbe d'en haut ! On a le droit à un joli panorama sur la ville de Monterrey et sur le Cerro de la Silla.