LOGO-EV-WIX 5.gif

VIVRE SUR LA CÔTE CARAÏBES DU COSTA RICA



SOMMAIRE

MES PREMIERS JOURS À PUNTA COCLES

LE VILLAGE DE PUERTO VIEJO DE TALAMANCA

ORGANISER SON SÉJOUR SUR LA CÔTE CARAÏBES DU COSTA RICA


MES PREMIERS JOURS À PUNTA COCLES

  • UN LIEU AU CHARME INDESCRIPTIBLE


Je quitte San José, cette capitale bruyante, pour me diriger vers la côte caribéenne du Costa Rica. C'est là-bas, à Punta Cocles dans la province de Limon, que je vivrai les deux prochains mois pour réaliser une mission de volontariat au sein d'un refuge animalier.


Après avoir passé cinq longues heures dans un bus à admirer les paysages à travers une vitre encrassée, j'arrive en fin de soirée dans la petite ville de Puerto Viejo. En descendant les marches du bus, l'air humide et marin m'envahit instantanément. J'entends déjà les vagues de la mer qui s'agitent, ce bruit constant qui rythmera mon séjour. Ma destination finale n'est plus très loin maintenant.


Je monte à bord d'un petit tuktuk, ce véhicule à trois roues qui fait office de taxi, pour me rendre à Punta Cocles, à deux kilomètres d'ici. Je guide mon chauffeur avec les quelques indications de mon hôte pour arriver aux "Casitas Cocles", cet hébergement loué sur Airbnb. Il fait nuit quand j'arrive et je ne vois pas toute la jungle qui entoure les lieux. Je découvre simplement la petite casa qui me servira de maison : une petite pièce d'environ 10m2 avec de simples barreaux comme murs. La moustiquaire est complètement trouée, je ne pourrai donc pas compter sur cette dernière pour me défendre face aux insectes qui me rendront visite cette nuit. 



Il est 5h00 du matin, mon corps est couvert d'une centaine de piqûres de moustique et je n'arrive plus à fermer les yeux à cause du décalage horaire qui a déréglé mon sommeil. Je me lève donc pour aller explorer les alentours. Je reste estomaquée en découvrant le paradis qui m'entoure. Waw.



Je marche quelques mètres et je découvre enfin ce à quoi ressemble réellement une plage des Caraïbes. J'admire les vagues qui se jettent sur le sable fin et la verdure qui sert de barrière entre la plage et le village. Je marche en-dessous des immenses palmiers tout en essayant d'éviter les crabes qui sortent leurs pinces de leur trou. Je reste intriguée par tous les chiens errants qui sont à la recherche de quelques déchets à se mettre sous la dent.



Tous ces sons qui m'entourent sont incroyables. La musique de la jungle et de la mer ne cesse de résonner autour de moi du matin jusqu'au soir. Lorsque j'ouvre mes yeux ce sont les singes hurleurs qui font retentir leur cri sur des kilomètres, puis les oiseaux qui se mettent à chanter, les grenouilles à coasser et les agoutis (gros rongeurs d'Amérique centrale) à courir dans tous les sens.



Le soir venu, j'observe les ratons-laveurs qui cherchent de la nourriture dans les poubelles, les vers luisants qui brillent dans la forêt et les sauterelles qui sautent sur les tables.


Quelques jours plus tard, je me suis déjà habituée à ce petit bout de paradis dans lequel je vis. Je me laisse porter par l'océan au rythme des vagues. J'admire le talent des surfeurs au style californien qui glissent sur la mer. Je danse sur les musiques jamaïcaines qui résonnent sur les plages. Je défie mes peurs chaque jour un peu plus dans la jungle. Je prends l'habitude d'être entourée par cette forêt sauvage comme je l'étais auparavant par les murs de mon appartement. Je ne connais plus la sensation de passer une journée sur l'ordinateur et de prendre des douches chaudes. Ma peau est plus douce qu'elle ne l'a jamais été grâce à l'humidité de l'air. C'est une vie à laquelle on prend vite goût !



Pour me déplacer le long de la côte, j'opte pour la location d'un vélo. Il me permet d'aller faire mes courses à la superette la plus proche, de rallier le village de Puerto Viejo où se concentrent les commerces et les restaurants et d'explorer les plages avoisinantes.




LE VILLAGE DE PUERTO VIEJO DE TALAMANCA


  • CE VILLAGE À L'AMBIANCE JAMAÏCAINE

Le mélange des cultures se fait beaucoup ressentir à Puerto Viejo, ce petit village tout au sud de la côte caribéenne. Ce petit hameau de pêcheur haut en couleurs est très animé, surtout en haute saison. Les racines jamaïcaines de la population influencent beaucoup le mode de vie très décontracté qui règne sur la côte.



Ici, le mot d'ordre c'est "Pura Vida" ! Cette expression sort de la bouche des locaux à tout-va, c'est devenu pour eux une expression de tous les jours qui exprime la bonne humeur. On l'emploie pour dire "salut", "de rien", "bonne chance" etc...



En début de soirée, des marchands d’artisanat s’installent le long de la route principale. Si vous souhaitez acheter un souvenir, ils proposent notamment de très beaux bijoux faits à la main.



  • LES ACTIVITÉS À ESSAYER LORS D'UN SÉJOUR À PUERTO VIEJO

1. PRENDRE UN COURS DE SURF


Puerto Viejo est un spot mondialement connu pour le surf. Place aux houles courtes et très intenses des Caraïbes. La meilleure saison pour surfer est l'hiver quand le vent est calme et la houle au rendez-vous.


Si vous êtes débutant ou amateur, je vous recommande de surfer sur la Playa Cocles, qui offre des vagues impressionnantes mais assez faciles à négocier. Les conditions sont souvent meilleures en début de journée, avant que le vent se lève. Pour les surfeurs aguerris, la plage la plus réputée pour cette activité est Salsa Brava avec ses belles vagues.


Vous pourrez louer directement sur la plage une planche de surf ou prendre un cours. Cela vous coûtera environ 20 $ par jour la planche et 50 $ pour 2 heures de cours.


2. LOUER UN KAYAK


À Punta Uva, une des plus belles plages aux alentours de Puerto Viejo, vous pourrez louer des kayaks qui vous permettront de vous aventurer sur la rivière dans la jungle ou d'affronter les vagues sur l'océan. Pour quelques euros de l'heure, vous pourrez embarquer sur un kayak.


3. PRENDRE PART À UNE SESSION DE YOGA


Tentez l'expérience d'un cours de yoga dans l'un des nombreux centres à Puerto Viejo pour vivre à fond la pura vida !



ORGANISER SON SÉJOUR SUR LA CÔTE CARAÎBES DU COSTA RICA


  • QUAND PARTIR ?

Le climat du Costa Rica se traduit par deux saisons principales : la saison humide et la saison sèche. De décembre à avril, c'est la saison dite sèche alors qu'entre mai et novembre c'est la saison des pluies. Cependant, beaucoup de micro-climats existent à l'intérieur même du pays et des variations apparaissent selon les endroits.

La côte Caraïbes est en général plus humide que la côte Pacifique et les pluies peuvent survenir toute l'année. Au sud de la côte Caraïbes c'est même tout le contraire que le reste du pays, quand les autres sortent les parapluies en septembre/octobre, ici on a besoin de plus de crème solaire !

Il est donc difficile de prévoir la météo, mais pas de panique, les averses ne surviennent qu'à certaines heures de la journée et ne tombent pas de façon constante, il suffit donc d'organiser son programme en fonction de celles-ci.

  • OÙ DORMIR ?


La Ruka Hostel : Une auberge de jeunesse sympa à Puerto Viejo qui accueille de nombreux backpackers. Elle est située à 15 minutes de marche de la Playa Cocles. Un lit en dortoir coute environ 14€ la nuit.

Oasis Hostel : Dotée d'une plage privée, l'Oasis est située à Puerto Viejo. Cette auberge de jeunesse propose une cuisine commune extérieure donnant sur l'océan. Le stationnement privé sur place est gratuit. Lit en dortoir pour environ 14€ la nuit.


Rocking J’s : Si tu cherches un endroit pour surfer et faire la fête, c'est l'auberge qu'il te faut ! Au Rocking J's, ça sent la bière et les gens font la fête jusqu'à 5 heures du matin chaque jour, il n'y a donc pas beaucoup d'heures de repos, mais une chose est sûre, les soirées seront inoubliables. Des hamacs sont mis à disposition pour 6€ la nuit et des emplacements sont en location pour installer ta tente/ton hamac au tarif de 4€ la nuit. Ils proposent aussi des dortoirs ainsi que des chambres privées.

Cabinas Montesol : Cet hôtel propose des chambres et des bungalows, ainsi qu'une connexion Wi-Fi gratuite dans l'ensemble de ses locaux. La plage de Cocles se situe à 1 km. Environ 35€ la nuit.


Hotel Banana Azul : Pour les voyageurs qui ont un budget un peu plus large, cet hotel propose un peu plus de confort. Environ 80€ la nuit.


Colina Secreta : (en photo ci dessus) Situé à 2,8 km de la plage de Chiquita, le Colina Secreta propose des hébergements avec un salon commun, un parking privé gratuit, un jardin et une terrasse. Environ 90€ la nuit.



  • OÙ MANGER ?

Voici une liste non exhaustive des restaurants où j'avais l'habitude de manger lors de mon séjour dans la région de Puerto Viejo :


Rio Negro : Ce restaurant se situe entre Punta Cocles et Puerto Viejo, le long de la route qui longe la plage. J'aime beaucoup cet endroit bordé de jungle qui offre une ambiance cosy et romantique le soir avec ses loupiotes.


La Nena : Petit cabanon en bordure de route, où l'on vient déjeuner rapidement.


Koki Beach Restaurant Bar Lounge : Au sud de Puerto Viejo se trouve ce restaurant/bar lounge qui propose une ambiance plus décontractée avec vue sur la mer.


Stanford's : Pour être au plus près des vagues en dégustant des plats caribéens, je vous recommande un dîner au Stanford's, ce restaurant très animé en soirée.


Salsa Brava : Pour respirer l'air marin en écoutant les musiques de la Jamaïque, rendez vous au Salsa Brava ! Idéal pour un apéritif ou un repas les pieds dans le sable.



  • OÙ FAIRE LA FÊTE ?

Pour passer une soirée mouvementée, voici quelques lieux populaires pour leur animation autour de Puerto Viejo :



  • Tasty Waves : (en photo ci-dessus) Un bar très animé avec un événement différent chaque soir. Leur principale soirée a lieu tous les mardis soir pour leur "Tasty Tuesdays".

  • Lazy Mon : Célèbre pour leur spectacle de feu qui se passe presque tous les soirs entre 21-23 heures. Des tables de billard et de ping-pong sont disponibles pour jouer.

  • Salsa Brava : Nommé d’après la célèbre vague de surf située à 100 mètres du bar, Salsa Brava est célèbre pour ses nuits Reggae. Demandez au personnel quand se tiendra la prochaine soirée Reggae (si vous aimez ça).

  • Mangos : Situé au coeur de Puerto Viejo, ce bar est idéal pour les fins de soirée arrosées, souvent ouvert jusqu’à 4h du matin.


  • QUELLES AFFAIRES EMPORTER ?

  • QUELQUES CONSEILS POUR VOYAGER EN TOUTE SÉCURITÉ À PUERTO VIEJO

Même s'il fait bon vivre au Costa Rica, n'oubliez pas quelques gestes de précautions pour que votre séjour se passe au mieux :

  • Ne pas boire l'eau du robinet et laver les fruits et légumes avant de les consommer

  • Prendre de l'anti-moustique et s'habiller en fonction surtout dans les endroits marécageux pour éviter les moustiques tigres qui peuvent provoquer la dengue. Attention aussi aux puces de sables qui sont sur la plage tous les soirs et tôt le matin,

  • Évitez de vous balader la nuit seul.e, surtout si vous êtes une femme ou si vous êtes alcoolisé.e.

  • Évitez de fréquenter les plages durant la nuit à cause des problèmes de vols et de viols.

  • Louez un vélo pour vous déplacer au lieu de marcher au bord de la route.

  • Laissez votre passeport dans votre hébergement lorsque vous sortez.

  • Emporter le minimum de cash avec vous à chaque sortie.

  • A la plage, attention aux courants qui peuvent être dangereux– certaines plages sont réservées aux surfeurs, la baignade y est déconseillée.

  • Lors des randonnées dans la jungle ou sur les volcans, il est recommandé d’être accompagné par un guide connaissant bien les lieux, de rester sur les sentiers et de respecter les mises en garde ainsi que les signalisations.

  • Certaines zones sont le territoire d’animaux sauvages, certaines forêts de mangrove, par exemple, sont le domaine réservé des crocodiles – on évite de s’y baigner ! Regardez aussi où vous marchez pour éviter de vous attirer les foudres d'un serpent.


Et surtout, Pura Vida !